10 messages de santé tirés du n° 4 vol 1 du BSP-CI

L’atelier numéro 3 d’élaboration et la validation des messages clés tirés des numéros du Bulletin de Santé Publique de Côte d’Ivoire (BSP-CI) s’est tenu le mardi 2 juillet 2024 à l’UFR Sciences pharmaceutiques et biologiques de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB).

Cet atelier a réunis au total onze (11) participants. Ils représentaient les structures suivantes : la Direction de l’informatique et l’Information Sanitaire (DIIS), le Centre National de Transfusion Sanguine (CNTS), l’Institut National de Santé Publique (INSP) et l’African Science Communication Agency (ASCA). La rencontre a été marquée de prime abord par le traditionnel mot de bienvenue du Professeur Julie SACKOU-KOUAKOU, rédactrice en chef du BSP-CI. En propos introductif, elle a salué et remercié les participants pour leur présence et la qualité des travaux effectués à l’atelier précédent.

Retour sur les grandes lignes de l’atelier

Séance de brainstorming. 📸 Emmanuel DABO

Cet atelier succède à celui du 23 Avril 2024. Il a été meublé par trois parties principales à savoir : la présentation de la méthodologie de travail de l’atelier, les travaux de groupe et la restitution des travaux de groupe. Sous la direction du coordonnateur technique (CT), Dabo Mélèdje Emmanuel, deux groupes ont été formés pour l’élaboration des messages clés.

Le premier groupe a réfléchi sur l’article intitulé « Zoonoses et le parc national de la comoé au nord-est de la Côte d’Ivoire » et le second groupe quant à lui, s’est penché sur les articles intitulés « Intégration des médicaments traditionnels améliorés dans les pharmacies du secteurs privé en Côte d’Ivoire » et « Contribution  de la société civile dans la récupération des enfants sous-vaccinés et zéro dose en Côte d’Ivoire ». 

Les messages ressortis de l’atelier

 De cette séance de réflexion sont ressortis 10 messages clés s’adressant aux personnels travaillant sur les animaux, aux praticiens de la médecine traditionnelle, aux parents d’enfants non vaccinés / insuffisamment vaccinés et aux agents de santé communautaire (ASC). Il ressort des messages  élaborés, un appel à l’action en faveur de la préservation de la santé humaine et animale en vue de limiter les risques de propagation de maladies mortelles. 

Le prochain atelier est prévu pour le vendredi 30 Août 2024 toujours à l’UFR Sciences pharmaceutiques et biologiques de l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB).

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recherche

+